Lycée polyvalent Martin Luther King

Période
Janvier - juin 2019

Artiste intervenant
Thierry Fontaine

Etablissement
Lycée polyvalent Martin Luther King

Ville
Bussy-Saint-Georges

Equipe pédagogique

Sylvie Banh, professeure de Français
Romain Zolla, professeur de Sciences économiques et sociales

Participants

20 élèves de 2nde
25 élèves de 2nde

Coordination

Centre photographique
d'Île-de-France
Pierre Ryngaert
Chargé des publics
Lisa Meijer
Stagiaire

Au lycée Martin Luther King, Thierry Fontaine intervient dans deux classes de Seconde, respectivement accompagnées par un professeur d’économie, Romain Zolla, et une professeure de français, Sylvie Banh. Les ateliers commencent en janvier, juste après les fêtes, pour la première classe, et en mars pour la deuxième.

Lors du premier atelier, Thierry Fontaine se présente puis il montre quelques-unes de ses photographies. Il parle d’hybridation. C’est le mot-clé de son travail. Ce sera aussi celui de l’atelier. Tout le monde ne connaît pas le mot. On explique. On commente. Les élèves parlent peu. Impossible, alors, de savoir comment ce mot résonne pour eux.
Mais ils sont attentifs aux images. Dans le noir fait dans la salle pour le temps de projection, dans l’une des deux classes concernées, on peut entendre une élève s’exclamer : « Oh ! C’est trop beau ! « 
On se met au travail par petits groupes, avec les appareils-photos distribués par l’artiste. La consigne est simple : faire des photos à partir de la notion d’hybridité. On travaille avec ce qu’on veut, ce qui est là, ce qui nous tombe sous la main, les corps, les objets ou le mobilier. On reste dans la salle de classe. Les élèves expérimentent avec plaisir, ils sont à l’aise.

Thierry Fontaine passe de groupe en groupe, regarde, conseille, encourage.
Les séances suivantes seront guidées par une curiosité calme en même temps que par le souci de bien faire. Artiste lui-même, Romain Zolla accompagne Thierry Fontaine, aide les élèves. Un matin, ils présentent tous deux à la classe des œuvres historiques réalisées avec des objets : Marcel Duchamp, les Surréalistes et Andy Warhol, parmi beaucoup d’autres.

Peu à peu on sort de la classe pour explorer les bâtiments. On compose ainsi avec de nouveaux espaces, mais aussi avec de nouveaux objets, ceux que l’artiste amène. Ce sont des objets qui lui appartiennent, qui lui sont chers. Certains viennent de loin. Les élèves en explorent les formes, les usages possibles, y confrontent ou pas leurs propres corps et composent ainsi les images que nous pouvons voir ici : des images dans lesquelles l’hybridité est avant tout un phénomène poétique.

Les élèves de Sylvie Banh, eux, travaillent aussi en lien avec le programme de français et des textes surréalistes. A leurs photographies, ils adjoindront des titres poétiques.

Au mois de juin, une exposition est organisée dans le CDI de l’établissement. Les images sont accrochées au mur par les élèves eux-mêmes. Le temps d’un vernissage, ils se font aussi médiateurs : aux autres élèves venus voir leurs travaux, ils expliquent ce qu’ils ont voulu faire, voulu raconter. La poésie, alors, devient discours sur l’art.

Lycée polyvalent Martin Luther King

Période
Janvier - juin 2019

Artiste intervenant
Thierry Fontaine

Etablissement
Lycée polyvalent Martin Luther King

Ville
Bussy-Saint-Georges

Equipe pédagogique

Sylvie Banh, professeure de Français
Romain Zolla, professeur de Sciences économiques et sociales

Participants

20 élèves de 2nde
25 élèves de 2nde

Coordination

Centre photographique
d'Île-de-France
Pierre Ryngaert
Chargé des publics
Lisa Meijer
Stagiaire