Lycée Polyvalent Clément Ader

Période
Janvier - mai 2019

Artiste intervenant
Thierry Fontaine

Etablissement
Lycée polyvalent Clément Ader

Ville
Tournan-en-Brie

Equipe pédagogique

Guillaume Dartiguenave, professeur de SVT
Olivier Ponsard, professeur de philosophie
Agnès Maitrejean, professeure d'Arts Appliqués

Participants

28 élèves de 1ère S
29 élèves de Terminale parcours Gestion administrative

Coordination

Centre Photographique
d'Île-de-France
Pierre Ryngaert, chargé de médiation

Au lycée Clément Ader, Thierry Fontaine intervient dans deux classes : l’une de 1ère, accompagnée par Guillaume Dartiguenave, un professeur de SVT, et l’autre de Terminale G, accompagnée par Agnès Maitrejean, professeure d’Arts Appliqués. Les ateliers commencent en janvier, juste après les fêtes.

Lors du premier jour d’atelier, dans chacune des classes, Thierry Fontaine se présente puis il montre quelques-unes de ses photographies. Il parle d’hybridation. C’est le mot-clé de son travail. Ce sera aussi celui de l’atelier. Tout le monde ne connaît pas le mot. On l’explique, on le commente. D’une classe à l’autre, d’un(e) élève à l’autre, ce mot ne résonne pas de la même façon. Encouragés par leur professeur de SVT, les élèves de 1ère le reçoivent de façon souvent scientifique. Le professeur va d’ailleurs chercher des objets dans le laboratoire : éprouvettes, pipettes, maquettes, etc.
Les élèves de Terminale, eux, y trouveront matière à créer un bricolage poétique, plus en lien avec le cours d’Arts Appliqués dans lequel s’inscrit l’atelier. Une dizaine de minutes plus tard, on se met au travail. Ce jour-là on ne quitte pas la salle de classe. Les élèves sont réunis par petits groupes.
A chacun de ces groupes, un appareil-photo est attribué. La consigne est simple : faire des photos à partir de la notion d’hybridation. On élabore collectivement. On travaille avec ce qu’on veut, ce qui est là, ce qui nous tombe sous la main, les corps, les objets et ce qui vient du laboratoire.
Aucune timidité, dans aucune des deux classes : les élèves discutent, inventent, photographient, beaucoup. Ils se mettent moins en scène qu’ils ne mettent en scène les objets.

Il en ira de manière toute aussi prolifique lors des séances suivantes, interrompues deux semaines par la neige qui bloque les transports collectifs en Seine-et-Marne : Tournan se trouve en zone rurale, et beaucoup d’élèves ne peuvent se rendre au lycée qu’en bus, ils ne viendront pas.

Lors des séances suivantes on sort de la classe pour explorer les bâtiments intérieurs et extérieurs, pour s’y mettre en scène ou y mettre en scène des objets. De plus en plus, d’ailleurs, on se prend soi-même comme le matériau d’un jeu toujours réinventé sur ce thème de l’hybridation.

Au mois de juin, pour conclure en beauté, une exposition est organisée dans l’établissement. Pour l’occasion, deux grandes bâches ont été tendues dans la cour, sur lesquelles ont été imprimées des photographies choisies par les élèves et l’artiste. Les bâches matérialisent un principe important du travail : le « photographier-ensemble » qui a prévalu comme méthode tout au long du projet.

Lycée Polyvalent Clément Ader

Période
Janvier - mai 2019

Artiste intervenant
Thierry Fontaine

Etablissement
Lycée polyvalent Clément Ader

Ville
Tournan-en-Brie

Equipe pédagogique

Guillaume Dartiguenave, professeur de SVT
Olivier Ponsard, professeur de philosophie
Agnès Maitrejean, professeure d'Arts Appliqués

Participants

28 élèves de 1ère S
29 élèves de Terminale parcours Gestion administrative

Coordination

Centre Photographique
d'Île-de-France
Pierre Ryngaert, chargé de médiation