Triple Mix(te)s

Triple Mix(te)s est un projet d’éducation artistique et culturelle mené dans 5 lycées de Seine-et-Marne, porté par les trois centres d’art contemporain du département (le Centre Photographique d’Île-de-France, La ferme du buisson CAC, le Parc culturel de Rentilly - Michel Chartier – frac île-de-france - le château). Le projet vise à faire découvrir la richesse et la diversité de la création contemporaine, mais aussi les conditions du processus de création.

En 2018 / 2019, les artistes Thierry Fontaine, Simon Ripoll-Hurier et Laure Samama ont accompagné les élèves par des propositions d’ateliers singulières fondés sur les notions d’hybridité, de mixage et de mélange.

La documentation et ce compte-rendu web ont été réalisé avec do•doc, dispositif conçu par l'Atelier des chercheurs.

Triple Mix(te)s bénéficie du soutien de la Région Île-de-France à travers le dispositif de Convention régionale d’éducation artistique et culturelle et du Ministère de la Culture - DRAC Île-de-France, à travers le dispositif de Résidence territoriale d’éducation artistique et culturelle en milieu scolaire.
  • Logo CPIF
  • Logo La ferme du buisson
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Île-de-France
  • Logo FRAC Île-de-France
  • Logos

Les ateliers

Les élèves accompagnés par Thierry Fontaine ont réalisé des mises en scène photographiques autour du thème de l’hybridation : rencontres d'éléments à priori étrangers l'un à l'autre, associations, combinaisons incongrues de personnages fictifs ou d'objets parfois spécialement réalisés pour l'occasion et disposés dans un contexte réfléchi. Il ne s'agit pas de saisir ce que l'on voit, le réel immédiat, mais de faire de ce réel une source de visions, d'apparitions : du rêve, en somme, rendu visible, matérialisé par la photographie, où se joue une vision du monde ouverte aux autres.

Prenant pour appui Puissance de la parole, d’Edgar Allan Poe, Laure Samama a proposé aux élèves de travailler le carnet de bord d’un voyage imaginaire.
« Donner une réalité au monde intérieur, au monde onirique, celui d'un autre ou le sien propre : Comment représente-t-on des mots, des rêves, des sentiments, des émotions, des intentions ? Quelle faculté à l'image à transmettre ces émotions ? Questionner la « véracité » de l’image. Toute chose représentée, photographiée, n’existe pas pour autant… »

→ Thierry Fontaine – lycée Clément Ader – Tournan-en-Brie

Atelier effectué auprès d’une classe de 1ère S, encadré par Guillaume Dartiguenave avec la participation d’Olivier Ponsard
Atelier effectué auprès des Terminales Gestion Administrative, encadré par Agnès Maitrejean.

12 mai 2019

10 avril 2019

9 avril 2019

4 avril 2019

28 mars 2019

  • "Envol"

27 mars 2019

14 mars 2019

13 mars 2019

  • Représentation d'un homme en accord avec la nature.
    Représentation d'un homme en accord avec la nature.

12 mars 2019

  • hybridation entre le passé (le mort) et le futur (la technologie)
Emilie, Graciana, Willeke,
    hybridation entre le passé (le mort) et le futur (la technologie) Emilie, Graciana, Willeke,

7 février 2019

6 février 2019

31 janvier 2019

24 janvier 2019

17 janvier 2019

  • "Avatar"
  • "Un souvenir lointain"
  • "Vision superposée"
  • "Et de trois !"

16 janvier 2019

9 janvier 2019

→ Thierry Fontaine - Lycée René Descartes - Champs-sur-Marne

Atelier effectué auprès des 2nd Pro Gestion, encadré par Mouaad Oumari.

18 avril 2019

28 mars 2019

14 mars 2019

24 janvier 2019

18 janvier 2019

17 janvier 2019

10 janvier 2019

→ Thierry Fontaine - Lycée Martin Luther King – Bussy-Saint-Georges

Atelier effectué auprès d’une classe de 2nd, encadré par Romain Zolla.

→ Simon Ripoll-Hurier – Lycée Samuel de Champlain – Chennevières-sur-Marne

Dans une petite salle d'interrogatoire enfumée, une enquêtrice tente d'en savoir plus sur un mystérieux signal d'origine inconnue. Elle rencontre différentes personnes qui la font avancer dans son enquête : des ingénieurs, des explorateurs spatiaux, des bicraveurs, des extraterrestres...

L'enquêtrice répète les questions qu'elle entend dans son oreillette. Ses interlocuteurs improvisent, en suivant ou non le schéma d'histoires construites lors des ateliers précédents. Ces histoires avaient comme seules contraintes d'évoquer un signal, et de se situer dans un futur lointain. Le tournage a duré 3 jours (13-15 mai) et s'est tenu dans un des ateliers peintures du lycée, réaménagé pour l'occasion.

Atelier mené avec des élèves de CAP PAR (Peintres et applicateurs de revêtements) et IS (Installation sanitaire).

Images par Laetitia Striffling.

6 juin 2019

  • L'hermaphrodite montre son ancienne apparence.
    L'hermaphrodite montre son ancienne apparence.
  • Pause chicha
    Pause chicha
  • Discussion autour du plan de la machine
    Discussion autour du plan de la machine
  • L'hermaphrodite
    L'hermaphrodite
  • L'homme implanté
    L'homme implanté
  • L'enquête avance
    L'enquête avance
  • Le fonctionnement de la machine
    Le fonctionnement de la machine
  • Le bicraveur
    Le bicraveur

25 mai 2019

  • Joanna, l'enquêtrice
    Joanna, l'enquêtrice
  • Les inventeurs de la machine.
    Les inventeurs de la machine.
  • Le groupe
    Le groupe